• Le témoignage de Brian

     Il est lourd, poilu et il parle ! Est ce qu'il peut coucher dans ma chambre ?

        

      

    Le témoignage de Brian

    Alf est très vite devenu mon meilleur copain. Etre en face de cette drôle de créature fourrée avait quelque chose de magique, de surnaturel...

    Maman avait du mal à le supporter mais je trouve qu'elle a été très patiente et toujours juste envers lui même s'il nous coûtait une fortune... Il m'a appris tout un tas de blagues, que j'ai oublié d'ailleurs

      

    Une fois, je lui ai pratiquement sauvé la vie : il était devenu fou car c'était la nuit de la transformation chez eux. Ça leur arrive tous les 75 ans, ils changent pendant une nuit entière ; c'est leur façon de passer d'un stade physiologique à un autre. Il s'est échappé de la maison pour manger des chats. Les parents étaient très inquiets. Heureusement qu'auparavant on s'était entraîné à la télépathie parce que c'est grâce à la fourchette à laquelle j'ai pensé qu'il a pu retrouver la maison. Il est entré, complètement défait, exténué et a dit : «excusez moi, l'un d'entre vous aurait il une fourchette ?» C'est si drôle quand on y pense après coup mais sur le moment qu'est ce qu'on a eu peur ! Surtout quand papa a découvert qu'il avait ramené un tigre à la maison. Je me suis toujours demandé comment il avait fait, lui aussi d'ailleurs. Il ne se rappelait plus de rien.

    Le témoignage de Brian

    Je me rappelle aussi avoir mangé tous les bâtonnets glacés le jour de l'enterrement des fourmis d'Alf. Il lui fallait des pierres tombales. Ça faisait plutôt joli, mais j'ai été barbouillé des heures durant. (3e21

    Le témoignage de Brian

    L'enterrement des fourmis : la famille est tenue de porter le deuil !

    Le jour ou il est parti, il a essayé d'emporter le magnétoscope : nous n'avons jamais compris pourquoi, peut être voulait il en fabriquer dans son nouvel ailleurs.

    Rien n'était banal avec lui, bien sur j'étais très jeune à l'époque mais je savais que j'avais un ami exceptionnel !

    Le témoignage de BrianLe témoignage de Brian

     

     

     

     

     

     

               

              

     

     

     

     Première bêtise à la bière et jeux d'enfants

    Aujourd'hui, je suis professeur de littérature étrangère et il y a un mouvement littéraire qui me fait toujours penser à Alf : c'est le surréalisme. Cette réinterprétation constante du réel est vraiment sa marque de fabrique : toujours à livrer ses pensées telles quelles, sans y mettre de forme et à réinventer les nôtres.

    Ce qui fut le plus dur ? Ne pas pouvoir en parler et le présenter aux copains d'école. Mais je dois dire que cette expérience m'a appris à savoir garder un secret. Je n'ai pas épousé une reine de la mafia, mais ma tendre épouse apprécie beaucoup le fait que je sache tenir ma langue... Au fait, Alf aussi s'est marié, il a épousé sa chère Rhonda et le croiriez vous, ils ont fait leur voyage de noces aux chutes du Niagara ! Quoi de plus exotique que les coutumes de la terre : se marier avant d'avoir des enfants et faire la virée de mariage typiquement américaine ?

     

    Le témoignage de Brian