•  Sur Melmac, je connaissais un chouette garçon, séduisant, intelligent, un grand athlète avec un sens de l'humour extraordinaire. G.S

     

    C'est en ces termes vibrants d'enthousiasme qu'Alf se décrit un jour à Brian.

    On l'a vu, ce personnage possède un égo sur-dimensionné, faisant preuve d'autorité et de dirigisme.

    Il a pourtant tout de l'ado attardé, narcissiquement plongé dans son monde ou chacun doit trouver sa place. Mais il sait être généreux, tendre, capable d'humilité même quand il se révèle enfantin, turbulent, tyrannique parfois.

     

     

        

      

      

    Narcissique        bavard        obsessionnel      jouisseur       manipulateur   

      

    L'Alf d'Arabie : tout est bon pour mettre le bazar !

      

    Gordon Shumway est aussi coquet : Il refuse de dire son poids, n'avoue pas son opération du nez, veut maigrir du nez, se met au régime... On le croise de temps en temps avec une charlotte sur la tête ou sous le casque après une coupe de cheveux et un shampoing ; il se rase pour plaire et pique les vêtements de Willy quand il veut être à son avantage. Et on sait qu'il a aussi un tatouage discrètement caché!Sous les poils !

    Entier, il va jusqu'au bout de ce qu'il entreprend, quelles que soient les conséquences. Mais il n'est pas persévérant quand il s'agit d'apprendre, de faire des progrès. C'est un négligent, un enfant gâté, un immature.

         

    Nul en maths, Alf ne sait pas compter. Cela ne le gène pas pour remplir les déclarations d’impôts de Willy ou de se calculer de mirifiques gains lorsqu'il parie sur les courses hippiques. Il a un culot en béton  !

     

    Mais c'est aussi un malin : il fait preuve d'une certaine sagesse dans son éternelle propension à dédramatiser les événements, et à les remettre à leur juste place, c'est à dire celle qu'il leur assigne, autant que faire se peut.

    Son humour est parfois douteux et ses blagues lourdes mais toujours drôles finalement. Sur le divorce douloureux de Neal : représentant en paratonnerre ? Il est à l'abri du coup de foudre !

    Au poissonnier : vous faites du poisson fumé ? Avez vous du poisson de la havane ?

    A Jodee, son amie aveugle : « ton immeuble va à vau-l'eau ? C'est ou ça ?

     

    Il nous fait un peu penser à notre « professeur Rollin1 , celui qui a toujours quelque chose à dire » et ses remarques sont toujours assaisonnées d'à propos et de moquerie, un cocktail qui en fait la saveur et réduit à quia les arguments d'autrui. Alf adore parler, avec une préférence pour les « bâtons rompus » et a toujours, toujours, le dernier mot. Rien n'est grave, en tout cas jamais assez pour qu'il s'en souvienne ou en tire une leçon : Alf est un jouisseur 

     

    On peut affirmer, comme le pense son entourage, qu'Alf est plutôt supérieurement intelligent, faisant preuve de discernement quant au caractère de chacun et à la façon de l'utiliser, sinon pour son profit, du moins pour son confort personnel. Cela le conduit à faire preuve d'une constante manipulation, mettant les nerfs de tous à rude épreuve.

     Rituel anti malédiction : Alf impose ce qu'il veut aux Tanner. Ici ils doivent porter de la viande sur eux pour lever une prétendue malédiction qui pèserait sur Alf

     

    A croire qu'il les méprise tous un peu. Vous savez un peu comme ce que l'on ressent quand on est touriste dans les pays pauvres, ou quand on a affaire à quelqu'un qui n' pas fait les mêmes études que vous, ou qui est d'une classe sociale prétendue inférieure. Le sentiment inné, instinctif que l'on est un peu mieux que l'autre, et donc qu'on ne peut qu'être condescendant

    Rien ne l'arrête sur son petit chemin personnel : ni interdictions, ni conseils, ni coutumes terriennes, Il contourne tout avec culot ! Alf a une personnalité absolument humaine !

    Oui, c'est bien un preneur d'otage. 


    L'invité surprise

     

    1Palace, série française des années 90





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique